avril 11, 2021

Action contre des miradors de chasse

Il y a quelques jours, des activistes ont détruits des miradors et postes pour la chasse à la glu. Déclenchant du coup la colère des chasseurs. Le président des chasseurs Eric Camoin sanglote :

« Des plaintes ont étés déposées… les policiers et les gendarmes ne se déplacent même pas »

Mais l’état est déjà intervenu et il a suspendu votre loisir sadique. D’ailleurs, ça fait très longtemps que cette chasse aurait dû être interdite, et non suspendue pour seulement une saison. On pourrait même demander justice et réparation pour tous les oiseaux torturés, avec au minimum des dommages et intérêts reversés à des associations écologistes. Mais heureusement pour les chasseurs, on vit dans une société ni végane ni écolo.Pas encore… Bien que l’union Européenne tape régulièrement sur les doigts du gouvernement français, tellement laxiste avec les chasseurs qu’il ne fait pas respecter les lois européennes.Et pendant que le gouvernement fait des cadeaux au chasseurs, notamment en tapant dans les subventions écologistes, il renforce la répression envers les activistes écologistes et animalistes, en créant Demeter : une cellule de gendarmerie aux moyens démesurés, chargé de poursuivre toutes celles et ceux qui défendent la nature contre ses bourreaux. Alors c’est vraiment ça le « ouin ouin l’Etat fait rien » ? Les chasseurs se comportent comme des enfants trop gâtés qui ne supportent pas qu’on touche à leurs joujous, sauf que leurs joujous c’est des flingues et beaucoup de sang.

Évidement, on aura droit à la énième tirade sur la défense des traditions régionales, de notre culture, comme si les allemands nous envahissaient, encore… On voit bien ici un argumentaire réactionnaire, contre tout progrès. Protester contre une tradition cruelle serait en fait attaquer toute la culture française. Notre culture se résume uniquement à tuer des animaux? Ils accusent même les associations écologistes d’attiser la haine lorsqu’elles font de l’information vis à vis des techniques de chasse. C’est quand même étrange de défendre une tradition, mais de vouloir la cacher aux yeux du public…

L’une des choses qui montre bien à quel point les chasseurs ont un statut plus élevé que le reste de la population française, c’est qu’ils vont même jusqu’à menacer de faire justice soit même : « Un jour, on va leur tomber dessus, affirme un chasseur marseillais qui préfère rester anonyme. On les aura. On arrive à chasser tout type d’animal, donc on va bien les avoir ». Là on parle de personnes qui ont le droit de se balader armés dans les bois la majeure partie de l’année, et qui sont à peine punis lorsqu’ils tuent quelqu’un. Comment ces menacent peuvent elles passer comme si c’était normal de dire qu’on va partir à la chasse aux humains… Si vous voulez constater cette mentalité agressive de leur part, nous vous conseillons de jeter un œil à la page Instagram « unjourunchasseur » .

Pour conclure, force est de constater que malgré la crise sanitaire, malgré la morosité ambiante, de plus en plus de personnes n’ont pas oublié les vrais combats, et s’engagent pour les animaux et la nature, en continuant la résistance face aux sadiques, aux tueurs, aux égorgeurs, aux pollueurs. Soutenons les activistes qui défendent la nature et les animaux! https://www.20minutes.fr/…/2983071-20210222-marseille…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *