avril 11, 2021

Lyon : des tickets de métro gratuits pour les « touristes d’affaires »

👉🏼La métropole de Lyon a voté ces derniers jours une délibération qui offrira 50 000 tickets de TCL d’une durée d’un jour aux « touristes d’affaires ». L’objectif de cette mesure serait de
“attirer à Lyon de grands congrès internationaux, concourant à l’attractivité et au dynamisme économique”.

🚨Cette mesure, favorisant les plus riches, est à l’image de ce que Gérard Collomb veut faire de la ville de Lyon. En effet, le maire et Président de la métropole, a une vision antisociale et capitaliste de ce qu’il veut pour une ville : attractivité, tourisme, lieu d’affaires, quartiers bourgeois, aucune mixité sociale… Que ce soit à travers la transformation de l’Hôtel Dieu, qui était un Hôpital public, en centre commercial de luxe, mais aussi la gentrification des quartiers les plus populaires et l’augmentation effrénée des loyers, les exemples sont nombreux pour mettre en lumière une politique faite par les riches et pour les riches. Ces mesures conduisent les personnes les plus précaires à devoir s’installer en périphérie, et ouvrent la voie sur l’investissement massif de capitaux financiers de multinationales qui exploitent les travailleur.ses et les ressources de la planète.

✅Pourtant, rendre gratuit les TCL pour toutes et tous n’a jamais été aussi urgent : avec les pics de pollution répétitifs et la responsabilité de la voiture dans les émissions de gaz à effet de serre mondiales, nous devons agir vite pour rendre les villes plus vivables.

❌Alors que l’entreprise Sytral a payé une étude il y a quelques mois pour démontrer que la gratuité des TCL seraient néfastes pour le réseau et pour la ville, beaucoup d’indicateurs montrent que c’est d’une part possible, finançable et que cela serait bénéfique pour les habitant.es et l’environnement. Tout d’abord la part de la billetterie dans le financement des TCL n’est pas si importante : la majorité est payée par les impôts et par les entreprises. Ensuite, la gratuité est facilement finançable, notamment en supprimant tous les coûts liés aux contrôles : portiques, impressions de billets, salaires des contrôleurs… Sans compter que TCL veut remplacer le système de billetterie d’ici 2022 et que cela va couter 54 millions d’euros. Garder les TCL payants est donc un choix politique, pas une nécessité.

🌎 La gratuité des transports en commun est une mesure à la fois sociale mais aussi environnementale. Tout d’abord cela augmente le pouvoir d’achat des familles et des habitantes de l’agglomération, soit en ne payant plus d’abonnement, soit en n’utilisant plus sa voiture. Ce qui engendre directement une meilleure qualité de vie puisque la pollution dans la ville serait moins importante et tout le monde en bénéficiera.

#EcoDefense

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *