mai 17, 2022

Pologne: seule la lutte paye (droit pour l’avortement)

🔴Le 22 octobre, le tribunal constitutionnel a voté la quasi interdiction de l’avortement en Pologne. Sur cette question, le pays était déjà le moins progressiste d’Europe, n’autorisant l’avortement que dans des cas rares de malformations, viols, incestes ou danger pour la mère. Pas très étonnant pour un pays gouverné par l’extrême droite.

➡️Ces dernières années il y avait eu plusieurs mobilisations à chaque fois que ce droit était remis en cause par le gouvernement. Mais cette fois, la lutte pour les droits des femmes a pris une ampleur inattendue, particulièrement dans le contexte de pandémie. Des manifestations quasi quotidiennes ont eu lieu, 100 000 personnes ont défilés dans les rues de Varsovie vendredi derniers, cela n’était pas arrivé depuis longtemps dans la capitale.

Le gouvernement plie face à la pression populaire et essaye de trouver un compromis pour annuler ou modifier la décision du tribunal constitutionnel. Cela montre que même dans un pays dirigé par les nationalistes, le peuple peut agir pour lutter pour ces droits. Cela nous montre aussi que nos droits ne sont jamais acquis sans lutte, et peuvent être attaqués si nous ne la continuons pas. Et encore une fois nos droits sont attaqués par des hommes qui se permettent de décider de voter des lois concernant le corps des femmes.

Dans un contexte où l’extrême droite était aux portes du pouvoir en France il y a 3 ans, où le discours de nos ministres semblent écrit par les identitaires, nous devons être vigilantes et vigilants. Féministes, écologistes, antiracistes, et tous les autres mouvements progressistes doivent rester unis dans cette période de crise. Nos mouvements ont prit de la force et de l’ampleur ces dernières années, la jeunesse est pleine de ressources, de colère et d’espoirs.

Continuons nos combats ensemble, avançons ensemble. Prolétaires de tout les pays unissez vous.

Femmes du monde entier battons nous. Pour un féminisme révolutionnaire. 🚩

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.